AfficheTDR

Films et Conférences

Ateliers

item1
drapeaufrancais

Présentation de l’installation « TERRE DE RIZ»

Le riz, c'est la céréale qui nourrit la moitié de la planète, une nourriture essentielle que l'on retrouve sous toutes les formes et couleurs dans les assiettes (ou les bols) du monde entier. Mais le riz, c'est aussi la culture et l'histoire, la politique et les mythes, l'espoir et l'angoisse… De sa profusion ou de sa rareté dépendra l'avenir d'une grande partie de l'humanité.

Comment penser faire cohabiter neuf milliards d'individu sur une planète qui rétrécie chaque jour plus ?

Que faire pour que notre solidarité avec le "Sud" ne reste pas un slogan creux ?

Comment rappeler que, pour ces pays, cette céréale signifie survie, mais aussi exploitations?

L'eau, la terre, la géopolitique, l'économie…La liste des questions que soulève le riz pourrait ne pas finir tant elles sont multiples.

Au cours de voyages en Asie, j'ai rencontré et interviewé de nombreuses personnes pour qui cette céréale est synonyme de vie et de mémoire.

Alors j'ai voulu me replonger dans la mythologie, et la culture (à tous les sens du terme) de ce simple grain de riz, pour rendre hommage à tous ceux qui par leur lourd labeur quotidien nourrissent ce monde.

Une artiste ne peut répondre à toutes les questions, mais elle peut proposer au public une vision, une interprétation… Elle sera logiquement plastique et esthétique, faite pour émouvoir et sensibiliser et, je l'espère, apte à pousser le visiteur à vouloir en savoir plus.

Qu’il soit industriel ou bio, le riz nourrit la moitié de la planète. Ce si petit grain est un grain de vie.

Dans l'esprit du public, l'image-référence du paysage rizicole est la rizière irriguée, forme de culture dominante en Asie. maiis il existe en réalité une grande diversité de modes de riziculture dans le monde qui contribuent à sculpter les paysages. Le continent africain, berceau d'une des grandes espèces de riz cultivé, Oryza glaberrima, reflète assez bien cette diversité de paysages rizicoles.

Nous avons présenté ce projet essentiellement à travers les sols d’Afrique et d’Asie.

Au moyen d’un projet plastique : photos, vidéos, installations, interactivité, conférences : (Scènes d'art populaire dédiées au travail du riz , présentation de tous les dérivés du riz, des photos de la fête du sillon sacré en Asie, des films  (Main basse sur le riz, L’office du Niger…), des histoires et des contes racontés aux enfants…et des travaux avec differents centres sociaux de la ville d’Aulnay sous-Bois :

Nous avons fait un travail oral et écrit avec le centre social de la cité de l’Europe qui s’occupe d’un groupe Français Langues Étrangères (FLE). A partir de 4 photos sur le thème du riz (récoltes, bol de riz, cuisson…), chaque participant a pu donner, échanger, suivant ses traditions, ses cultures, dépassant ainsi souvent le cadre descriptif de la photo elle-même, qui a amener un véritable dialogue entre les participants.

Un atelier de prise de photos de chaque participant d’autres centres sociaux souhaitant partager une recette de son pays a été organisé. Ces portraits et recettes ont pu être offerts lors de l’exposition public, les portraits ont été rassembler en une grande mosaique sur bâche de 3mx2m présentée sur les grilles de la Maison de l’Environnement.

En collaboration avec les serres d’Aulnay, une mini-rizière a été installé, permettant au public de voir la façon dont le riz poussait.

Les centres sociaux, centres aérés et écoles de la ville ont participé à l’élaboration de dessins de bols de riz, (70 au total) rassemblé sur une grande bâche de 1,50 x 2m présentée également lors de l’exposition.

Une classe de Cp-Ce1 a effectué en amont de l’exposition un travail de recherche sur cette céréale à partir du livre « le buffle et le grain de riz »de Naga Nguyen. Ils ont pu découvrir certaines réponses à leurs questions lors de plusieurs visites à l’exposition.

De nombreuses écoles se sont rendu à l’exposition.

Des ateliers de musiques ont eu lieu tout au long de l’exposition et s’achevant par une représentation lors de la fête de la musique.

Nous avons eu le plaisir d’accueillir lors de cette exposition un groupe de mal-voyants qui a pu apprécier de pouvoir toucher chaque œuvre, sculptures, riz en pleine pousse, riz des différents pays, d’entendre le crépitement de la cuisson du riz en relation avec une photo de la cuisson sur laquelle était projetée une vidéo de vapeur d’eau, de toucher un bol de 1m10 par 1m de diamètre en polyuréthane extrudé sur le thème de l’Afrique où chacun pouvait verser symboliquement un bol de riz ou/et verser financièrement ce qu’il souhaitait afin de partager les biens avec les personnes des pays du Sud.

Des conférences et des films, la plupart gratuites, ont accompagné cette exposition en partenariat avec le centre culturel d’Ayulnay sous-Bois. Une seule projection était payante et les bénéfices ont été remis à Bibliothèques sans frontières avec qui nous étions partenaires.

L’exposition était alimentée de panneaux explicatifs et d’une grande carte du monde sur bâche présentant les lieux de culture du riz.

Des photos de la récolte aux traditions, comme le sillon sacré étaient exposé, ainsi qu’une vidéo de 6 minutes sur la « danses des récoltes » représentant des personnages d’Afriques et d’Asie en fil de laiton animés y était présenté.

Deux installations étaient présentées : « Sillon de vie » : Une spirale de gravier blanc sur lequel sont déposés 70 bols blancs symbolisant à la fois le riz et le cycle de vie et « Mousson » structure de deux mètres de haut de laquelle pendent des milliers de fils blancs symbolisant la pluie. Le public pouvait traverser cette structure au milieu de laquelle il pouvait entendre la pluie.

Par les informations données par ce projet, nous avons souhaité créer un univers regroupant les sciences, l’histoire, l’art et la sociologie.

La riz, ce n’est pas seulement un sachet, un graphisme sur un emballage acheté au supermarché, c’est une prise de conscience et une réflexion sur les avantages et les conséquences de cette céréale et sur l’état géopolitique de la planète, les espoirs de vie des rizicultures développées par des alternatives écologiques, les risques du développement des OGM pour la santé et l'alimentation ainsi que les dangers de la spéculation sur les denrées alimentaires.

TERRE DE RIZ

English

drapeauanglaisroyaumeuni

Nausicaa Favart Amouroux

bio

expositions

news

photos

installations

peintures

contact

- Sculptures

- Recettes

- Dessins de bols

- Musique

- Cuisine

- Main basse sur le riz

- Immigrés de force...

- Laos Farmer products

- L'Office du Niger

Installations

Terre de Riz

Instant d'Eternité

- La mousson

- Danse des récoltes

- Rizière

- Panneaux

- Photos et image sonore

- Sillon de vie